Recrutement de médecins – Un travail de tous les instants

Cette année, vous le savez, est une année critique pour le maintien des services de santé dans notre région.  Le retraite annoncée du Dr Luc LaBrèque, prévue le 31 mars prochain, et la retraite du Dr Richard Mayette, en juillet dernier, ont donné lieu à des inquiétudes, bien compréhensibles, auprès des patients et de la population en général.

Nous comprenons cela.  Notre mission de tous les jours, et celle que nous confie la population à chaque année est de trouver des solutions au manque de médecins dans notre région.  Nous sommes donc bien au fait de la situation et travaillons très fort pour offrir à la population de la MRC d’Acton les soins de santé dont elle a besoin.

Ce que nous voulons

  • Des soins de santé appropriés pour l’ensemble de la population de la MRC d’Acton;
  • Le maintien de la médecine en  milieu rural;
  • En proportion, l’accès aux mêmes ressources que celles qui sont accordées aux milieux urbains.

Réalisations au cours de la dernière année

  1. La création d’une table de concertation, au sein même de la MRC e des municipalités à appuyer la coopérative dans ses efforts de recrutement.  Cette table donne un poids plus important aux interventions de la Coopérative auprès des décideurs du milieu de la santé;
  2. Une entrevue accordée et diffusée à la télévision de Radio-Canada Estrie a permis de médiatiser et d’attirer l’attention sur la problématique de recrutement de nouveaux médecins dans les zones rurales;
  3. La rencontre de la nouvelle directrice générale du CISSS de la Montérégie-Est a permis d’ouvrir un dialogue avec la nouvelle organisation et la Coopérative a proposé l’initiative de créer une table de travail avec le CISSS afin d’évaluer l’ensemble des soins offerts sur le territoire et d’établir un plan d’action pour combler ceux-ci;
  4. L’interpellation du Ministre de la Santé, Dr Gaétan Barrette, concernant les problématiques spécifiques de la ruralité et la nécessité d’adapter ses politiques à des réalités autres que celles des grands centres urbains.  Notre intervention visait essentiellement à:
    • Défendre le maintien des soins de santé dans les milieux ruraux;
    • Obtenir une dérogation aux règles établies pour les milieux urbains et ainsi devenir un groupe de médecine familiale (GMF) et pouvoir accueillir de jeunes nouveaux médecins;
  5. L’interpellation du Dr Louis Godin, président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), par tous les médecins de la Coopérative, afin d’obtenir la dérogation requise pour devenir GMF;
  6. L’interpellation du député de Johnson, André Lamontagne, afin de transmettre les problématiques du comté en terme de soins de santé;
  7. L’interpellation du Directeur régional de médecins générale, afin de mieux comprendre le processus de répartition des nouvelles ressources médicales au niveau provincial et plus particulièrement de la région.

Après toutes ces interventions, il est clair que le dossier de la MRC d’Acton est connu, jusqu’au bureau du Dr Gaétan Barrette, ministre de la Santé et que les problématiques et objectifs poursuivis sont clairement communiqués aux instances décisionnelles.

Nous continuerons nos efforts et ferons tout en notre pouvoir pour que la population de la MRC d’Acton reçoive les soins appropriés.

Nous avons besoin de tous les appuis nécessaires, et l’appui de la population est essentielle afin de démontrer la volonté de notre région de se prendre en main et de se donner les moyens d’obtenir les soins requis.

Leave a reply